AF-KLM affiche une perte record de 1,55 milliard d’euros (Le Monde)

Air France-KLM a publié mercredi 18 mai une perte nette de 1,55 milliard d’euros pour son exercice 2009/10. C’est le pire chiffre depuis la naissance du groupe en 2004 lors du rapprochement des compagnies aériennes néerlandaise et française.

La perte essuyée en 2009/10 – exercice clos fin mars – a été creusée par rapport aux – 811 millions d’euros enregistrés en 2008/09. Ces chiffre sont dus à une baisse du trafic, particulièrement marquée dans le cargo. “L’année 2009-10 va rester comme notre ‘annus horribilis'”, a commenté le directeur général du groupe franco-néerlandais, Pierre-Henri Gourgeon, en évoquant la crise du transport aérien et l’accident d’un Airbus A330 d’Air France qui a fait 228 morts le 1er juin entre Rio et Paris.

Le quatrième trimestre (janvier à mars) a toutefois marqué un “redressement progressif de la demande”, selon Air France. Pour l’exercice 2010/11 en cours, M. Gourgeon a indiqué qu’il espérait revenir à l’équilibre opérationnel, après une perte d’exploitation record de 1,28 milliard d’euros en 2009/10. Il a toutefois mis deux bémols à cette prévision : le premier étant le coût définitif de la crise du nuage de cendres – qui a conduit notamment la compagnie à rembourser les touristes restés sans avion – et le second portant sur”l’impact négatif des anciennes couvertures pétrole”.

“Le groupe a évalué à 260 millions d’euros la perte de chiffre d’affaires et à 160 millions d’euros l’impact sur le résultat d’exploitation. A ce jour, les négociations concernant des compensations se poursuivent”, explique AF-KLM dans un communiqué.

LIVRE SUR LA SÉCURITÉ D’AIR FRANCE

La compagnie s’était en effet fortement couverte, c’est-à-dire assurée, par le passé contre les évolutions de prix trop fortes de l’or noir. Une charge de 637 millions d’euros liée aux couvertures pétrolières antérieures à 2009 est d’ailleurs inscrite pour le compte de résultat 2009/10. Le chiffre d’affaires a chuté de 15 % à 20,9 milliards d’euros.

A ces mauvais résultats, s’ajoute la publication mercredi chez Flammarion d’un livre, La Face cachée d’Air France, mettant en doute la sécurité de la compagnie aérienne. Air France doit conduire une “véritable révolution culturelle” si la compagnie veut éviter un nouvel accident, affirme l’auteur, Fabrice Amédéo, journaliste au Figaro. Il dénonce des “statistiques de sécurité indignes de son standing”. “La sécurité de la compagnie répond aux standards les plus exigeants de l’industrie aéronautique internationale”, a réagi Air France dans un communiqué. “Elle respecte et se conforme à toutes les réglementations nationales et internationales en vigueur”, a-t-elle ajouté.

Plus tard, lors d’une conférence de presse, le directeur général d’Air France, Pierre-Henri Gourgeon a assuré que la sécurité était “la préoccupation primordiale d’Air France”. “La sécurité aérienne, c’est par définition la priorité de toute compagnie aérienne digne de ce nom”, a-t-il déclaré. M. Gourgeon a redit sa “confiance” dans les personnels d’Air France-KLM pour assurer la sécurité des vols. “Air France respecte et respectera bien sûr toutes les réglementations” mais son ambition est d’aller “au plus haut niveau possible” dans le domaine de la sécurité, a-t-il poursuivi. Pour tirer les enseignements de l’accident du Rio-Paris, Air France a mis en place cette année un plan d’amélioration de la sécurité des vols, baptisé “Trajectoire”. Les pratiques de la compagnie sont aussi scrutées par une mission d’audit externe. “Ce sujet ne serait pas digne d’une polémique”, a-t-il conclu.

This entry was posted in aviation. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s