Ariane confirme sa suprématie dans l’espace [Figaro]

Le numéro un mondial des lancements de satellites a remporté huit nouveaux contrats depuis le début de l’année. Les lanceurs échappent à la crise qui touche de nombreux secteurs. « Nous résistons bien. Nos grands clients sont en bonne santé financière. Nos comptes sont équilibrés en 2008 avec un bénéfice de 2,5 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 956 millions. Ceux de la fusée Ariane 5 le sont depuis six ans. Nous avons réussi 30 lancements de suite. C’est un record mondial. Notre objectif est d’effectuer 7 lancements cette année. Nous en avons déjà réussi 2 », explique Jean-Yves Le Gall, PDG d’Arianespace. Le 14 mai, pour sa deuxième mission de l’année, la fusée Ariane 5 a lancé deux satellites scientifiques pour le compte de l’Agence spatiale européenne.

Le carnet de commandes est riche de 26 clients, avec 8 nouveaux contrats signés cette année. En mai, le lanceur européen a été choisi par Inmarsat pour lancer son nouveau satellite de télécommunications. En avril, il a remporté son septième contrat depuis le début de l’année. Il a signé avec l’opérateur japonais de services de diffusion de bouquets de télévision Sky Perfect JSAT pour placer en orbite en 2013 le satellite JCSAT-13.

Il s’agit du 27e contrat remporté par Arianespace au Japon, sur un marché de 36 satellites commerciaux depuis la fin des années 1980. « Le Japon est un pays très important pour Arianespace, compte tenu du niveau d’exigence des Nippons en termes de technologies et de prestations associées. Le fait de réussir au Japon est une preuve de fiabilité, facteur essentiel dans la compétition internationale », observe Jean-Yves Le Gall.

Détenant 50 % du marché mondial des satellites commerciaux dans le monde, Arianespace est serein face à l’arrivée de nouveaux challengers comme la Chine. « Il faudra encore du temps aux Chinois pour être de véritables concurrents. La réglementation actuelle leur interdit de lancer des satellites équipés de composants américains », assure Jean-Yves Le Gall.

Le chantier d’Ariane 6
Le numéro un mondial des lancements de satellites va également effectuer à la fin de l’année le premier tir du lanceur russe Soyouz depuis le centre spatial de Kourou en Guyane. Il réalisera en 2010 celui du lanceur léger Vega.

Et les pouvoirs publics préparent l’avenir. L’administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) Bernard Bigot, le délégué général pour l’armement Laurent Collet-Billon et le président du Cnes Yannick d’Escatha ont remis fin mai au premier ministre François Fillon un rapport sur le successeur d’Ariane 5.

Alors qu’Ariane 5 arrive à mi-vie, il est « urgent » de préparer le « lancement d’un véritable projet de nouveau lanceur européen, capable de répondre durablement, à l’horizon 2020-2025, aux enjeux d’accès européen autonome à l’espace », écrivent les trois auteurs.

Pour cela, la France doit demander que les études préparatoires de cette « Ariane 6 » soient inscrites à l’ordre du jour du prochain conseil ministériel de l’Agence spatiale européenne (ESA) en 2011. Il faut en effet au moins quinze ans pour faire aboutir un nouveau projet, notent les responsables. « La France prendra l’initiative de contacter ses partenaires européens afin de préparer les échéances de cette ambition », a assuré le premier ministre.

« Je me félicite que la France ait fait sa religion et que le futur lanceur modulaire soit capable de réconcilier les exigences du marché commercial et du marché institutionnel. Ce choix valide le modèle actuel d’accès à l’espace qui s’appuie sur le marché des satellites commerciaux », affirme Jean-Yves Le Gall.
[Figaro]

This entry was posted in ariane, Ariane(space), launchers. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s