Prdt de France 24 se retire… et soutien aux licenciés

Alain de Pouzilhac, président du directoire de France 24, a annoncé lundi 30 septembre, qu’il quittait provisoirement sa fonction. Selon M. de Pouzilhac, cette décision a été prise dans le cadre de la mission que le gouvernement lui a confiée pour rassembler tous les acteurs de l’audiovisuel extérieur de la France dans la holding publique créée à cet effet, et afin “de ne pas rendre incompatibles ses différentes fonctions” au sein de l’audiovisuel extérieur de la France.

M. de Pouzilhac négocie actuellement la sortie de TF1 du capital de France 24. Durant ces négociations, M. de Pouzilhac ne devrait pas être remplacé à la tête de France 24.

Par ailleurs, plusieurs journalistes de la presse écrite, photographique ou audiovisuelle, dont de nombreux lauréats du Prix Albert Londres, ont signé un texte de soutien à Grégoire Deniau, ex-directeur de la rédaction de France 24, et Bertrand Coq, ex-rédacteur en chef, licenciés de la chaîne la semaine dernière. Deux licenciements qui avaient provoqué de sérieux remous (Le Monde du 19 septembre).

Rappelant les reportages réalisés par les deux journalistes qui leur ont valu multiples prix, les signataires écrivent que “les témoignages de MM. Deniau et Coq (…) ont su insuffler à la rédaction de France 24 cette expérience acquise sur le terrain”.

Selon eux, les deux journalistes licenciés sont restés “fidèles à l’idée du reportage qui fut celle d’Albert Londres et incarnent le meilleur de la tradition du journalisme français. Celle qui nous permet d’accéder à une meilleure compréhension du monde. Le seul défaut que nous leur avons toujours connu est celui d’une indépendance sans faille”.

Daniel Psenny

This entry was posted in media-com and tagged . Bookmark the permalink.