Nouveau succès d’Ariane V qui a mis en orbite deux satellites de télécommunications

Une fusée européenne Ariane V, dans sa configuration lourde ECA, a mis en orbite avec succès deux satellites américain et japonais de télécommunications, ont annoncé dans la nuit de mardi à mercredi les responsables de la mission à Kourou (Guyane).
Le vol 177 d’Ariane avait quitté le pas de tir du Centre spatial guyanais à 20h44 locales (23h44 GMT) sous un ciel pluvieux et très nuageux. Ses deux passagers, le satellite américain Spaceway 3 et le satellite japonais BSAT-3A, ont été injectés sans anicroche en orbite de transfert géostationnaire respectivement 27 minutes et 34 minutes plus tard.

Il s’agissait du troisième vol Ariane de l’année, après ceux du 4 mai et du 11 mars, eux aussi effectués en configuration double. C’était aussi le 33ème vol d’une fusée Ariane V depuis l’entrée en service du lanceur européen.

Spaceway 3, dont l’opérateur est le groupe américain de télécommunications Hughes Network Systems, fonctionne en bande Ka. C’est le premier élément d’un nouveau réseau satellitaire à large bande conçu pour fournir des services multimédia (notamment des services à la demande) sur l’ensemble de l’Amérique du nord. L’engin, construit par Boeing dans son usine d’El Segundo (Californie), affiche une masse au lancement de 6.075 kilogrammes.

Le satellite japonais BSAT-3A a été construit par Lockheed Martin à Newton, (Pennsylvanie). D’une masse de 1.970 kg, il devrait fonctionner plus de 13 ans.

Equipé de 12 canaux en bande Ku – dont 9 fonctionnant simultanément – BSAT-3A fournira des liaisons de télévision directe sur tout l’archipel nippon pour le compte de l’opérateur B-SAT Corporation. Ce dernier est un bon client d’Arianespace puis que ce satellite est le sixième dont il a confié le lancement à la société européenne.

Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a estimé, dans un communiqué, que “ce succès est la juste récompense du travail, de la rigueur et de l’excellence technologique”. “Cela souligne la fiabilité de ce lanceur, par ailleurs le seul lanceur commercial au monde capable de lancer deux charges utiles simultanément”, a-t-il ajouté.

Le président-directeur général d’Arianespace, Jean-Yves Le Gall, a déclaré à l’issue du lancement qu'”avec un vol aussi parfait que celui que nous avons eu ce soir, c’est quand même une très belle démonstration de tout ce que nous savons faire”.

Le programme d’ici la fin de l’année comprend “le lancement d’une Ariane V fin septembre avec Inte Sat XI et Optus D2, ensuite au mois de novembre avec Paradigme 5 B et après une autre tir en décembre. Cela fera 6 tirs en 2007, 7 tirs seront prévu en 2008”, a indiqué à l’AFP, le PDG d’Arianespace.

Joël Barre, directeur du CSG depuis le 1er juillet dernier participait également à son premier vol en tant que directeur. Il a exprimé sa satisfaction, “sa joie d’assister à ce succès”, notamment en présence de Christian Estrosi (secrétaire d’Etat à l’Outre-mer) qui témoigne de l’importance accordée par le gouvernement à nos activités”.

LEMONDE.FR Avec AFP | 15.08.07 | 07h25

This entry was posted in ariane, Ariane(space), launchers. Bookmark the permalink.