Le directeur de l’Esa confiant sur le financement de Galileo

Jean-Jacques Dordain, directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), a affirmé sa confiance dans le financement du projet de constellation de satellites de navigation européen Galileo, qui sera désormais financé sur fonds public, vendredi dans un entretien aux Echos.

“Je suis confiant, même si, aujourd’hui, aucune source de financement disponible n’a été identifiée”, a-t-il indiqué dans le quotidien économique Les Echos. “Que cela vienne du budget communautaire ou des budgets spatiaux via l’Esa, c’est de l’argent supplémentaire”, a souligné M. Dordain, ajoutant que “si on n’arrive pas à trouver 2,4 milliards sur six ans, c’est à désespérer de l’Europe”. Un consortium de huit industriels européens avait été mis en place qui devait former une concession de réalisation, puis d’exploitation de l’ouvrage dont la mise en service est prévue en 2012.

Les retards et les désaccords ont contraint la Commission européenne à se prononcer en mai pour un financement public, dont les modalités devront être définies par les ministres des transports de l’Union européenne en octobre, une tâche difficile car il faut trouver 2,4 milliards d’euros. Concernant le montant de cette somme, le directeur de l’Esa a estimé que “c’est une évaluation qui permet de bâtir toute l’infrastructure et de lancer les 30 satellites”.

“Les industriels me disent qu’ils veulent faire Galileo et arriver à un accord”, a-t-il estimé. Selon M. Dordain, “nous travaillons sur différents scénarios pour éviter de perdre du temps” et qui devraient être présentés “en septembre ou en octobre”.
AFP 22.06.07 | 07h56

Advertisements
This entry was posted in ESA, industry_eco, space. Bookmark the permalink.