EADS veut se lancer dans le tourisme spatial

EADS Astrium, filiale spatiale du groupe européen d’aéronautique et de défense, veut se lancer dans le tourisme spatial avec un projet de vol parabolique à plus de 100 km d’altitude, voisin de celui de Virgin Galactic, indique La Tribune à paraître vendredi.

EADS Astrium doit présenter le projet la semaine prochaine, indique le quotidien économique. Le groupe, interrogé, se refuse à tout commentaire pour l’instant. Il a de fait envoyé une invitation à la presse, et à 2.500 personnes selon une source proche du dossier, à “vivre un moment d’apesanteur” lors d’une soirée organisée le 13 juin à Paris avec le concours du designer Marc Newson.

“Avez-vous déjà rêvé de vous rapprocher des étoiles…?”, demande EADS à ses invités. Selon le quotidien, “il s’agit d’un vieux projet allemand d’EADS, largement revu par le patron d’Astrium, François Auque”, qui a “été convaincu que ce projet serait rentable”. Virgin Galactic, appartenant au milliardaire britannique Richard Branson, propose des billets à 200.000 dollars pour participer à partir de 2010 à des vols paraboliques à plus de 100 km d’altitude à bord d’un vaisseau spatial de huit places. L’appareil a la particularité d’être lancé à partir d’un avion en vol et non d’un pas de tir comme les navettes spatiales ou les fusées. La solution technique choisie par EADS Astrium n’est pas encore connue.
AFP 07.06.07 | 21h00

This entry was posted in industry_eco, launchers, manned flight, space. Bookmark the permalink.