La rédaction de France 2 peu convaincue par M. de Carolis

LE MONDE | 14.06.06 | 14h55 • Mis à jour le 14.06.06 | 16h59

Patrick de Carolis, PDG de France Télévisions, a rencontré, mardi 13 juin, pendant près de deux heures la rédaction de France 2. Cette réunion, où se sont retrouvées près de 200 personnes, avait été convoquée par M. de Carolis suite aux remous suscités par le recrutement du journaliste Laurent Delahousse, venu de M6, pour être le “joker” de David Pujadas au journal de 20 heures.
Cet événement a été l’occasion pour la Société des journalistes (SDJ) et les syndicats de mettre sur la table tous les problèmes que rencontre la rédaction depuis plusieurs mois : manque de dialogue social, manque de valorisation interne, ligne éditoriale des journaux. Avant cette réunion, la SDJ avait adressé au PDG du groupe public un mémorandum sur tous ces sujets.

“ÊTRE PLUS LIANT”

Accompagné de Patrice Duhamel, directeur général des antennes, Philippe Baudillon, directeur général de France 2, Arlette Chabot, directrice de l’information de la chaîne, et Thierry Bert, directeur financier du groupe, M. de Carolis n’a “esquivé aucune question”, selon Jacques Cardoze, président de la SDJ. Le PDG de la holding publique a reconnu qu’il existait “un problème d’écoute” et “un manque de dialogue” entre la direction de l’information et la rédaction de France 2. “Il faut mettre de l’huile dans les rouages, être plus liant”, a-t-il dit à Mme Chabot, tout en soulignant qu'”elle est la meilleure pour la période qui vient”. “Vous n’aurez pas sa tête”, a-t-il dit fermement aux journalistes.

Pour tenter de renouer le dialogue entre la direction et la rédaction, l’idée de nommer un médiateur avait été évoquée, mais la présidence de France Télévisions n’y semble pas favorable, ni d’ailleurs la SDJ, qui ne veut pas que ce poste soit créé “pour être un simple bureau des pleurs”.

De nombreux journalistes et responsables de magazines sont intervenus pour expliquer les difficultés qu’ils rencontrent pour fabriquer leurs émissions. “Essoufflement”, “malaise”, “ras le bol” ont été les mots qui sont le plus souvent revenus tout au long des interventions. Les journalistes reprochent, entre autres, à la direction de ne pas établir “les passerelles nécessaires” entre la rédaction et les magazines et de ne donner “aucune visibilité” aux pigistes qui choisissent de partir ailleurs.

Sur ces deux points, M. de Carolis a demandé à Mme Chabot d'”être plus à l’écoute” et de proposer “une plus large représentation” de la rédaction dans les promotions internes. Mme Chabot s’est, par ailleurs, engagée à recevoir une fois par mois les représentants de la rédaction pour évoquer les problèmes. Pour autant, estime-t-on dans l’entourage de la directrice de l’information, “il n’y a pas de crise. Les malaises sont normaux et inhérents à toute rédaction et l’on essaye de les régler. Mais, on ne peut pas s’installer dans le malheur permanent”.

La prestation de M. Carolis n’a pas convaincu la SDJ ni les syndicats. “C’est un peu étrange de constater que tant de directeurs étaient présents, dont les décisions font le quotidien de beaucoup, tant de journalistes étaient là, et qu’il est demeuré une barrière hermétique entre les deux entités”, déplore le syndicat des journalistes SNJ dans un communiqué. “Il y a eu dialogue et écoute polie de part et d’autre. Malheureusement, aucune réponse concrète aux nombreuses questions posées sinon pour nous renvoyer à la directrice responsable de l’information ou… à nous-mêmes !”, poursuit le SNJ. De son côté, la SDJ estime que “la balle est dans le camp de la direction”.

Daniel Psenny
Article paru dans l’édition du 15.06.06

Advertisements
This entry was posted in media-com. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s