Aucune soucoupe volante n’a survolé le Royaume-Uni depuis 30 ans (officiel)

AFP 15.05.06 | 15h41

Aucun des nombreux ovnis signalés au ministère britannique de la Défense pendant 30 ans n’était une soucoupe volante, a conclu le ministère dans un rapport tenu secret depuis six ans et rendu public lundi. Les phénomènes décrits sont “en général des lueurs colorées, parfois des formes. Des sons et même des odeurs sont très occasionnellement signalés”. “Rien n’indique que (ce) soient des incursions d’objets aériens d’origine extra-terrestre ou étrangère, ni que leurs intentions soient hostiles”, soulignent les spécialistes du renseignement auteurs du document. Les quelques centaines de Britanniques qui disent chaque année avoir vu un ovni “sont souvent sincères”. D’après les experts, ils ont souvent mal vu un avion. Ils peuvent aussi avoir mal interprété un phénomène naturel. “Certains effets encore peu connus” des apparitions de météorites ont toutes les chances de surprendre ceux qui en sont témoins, reconnaissent d’ailleurs les militaires. Le rapport évoque aussi des masses gazeuses faisant dans le ciel une forme colorée. Elles dégagent “un champ magnétique, électro-magnétique ou électrique” pouvant affecter un avion. Les conditions de formation de ces “masses en suspension chargées” ne sont “pas complètement comprises”, admet le ministère. Mais “bien qu’on ne puisse complètement l’exclure (…) rien n’indique que les appareils ou les équipages soient directement mis en danger par un ovni, sauf si des manoeuvres violentes sont entreprises pour l’éviter ou le chasser”. Les militaires ont aussi repris l’analyse de tous les accidents mortels inexpliqués d’avions de la Royal Air Force, pour “évaluer la possibilité ou non que des accidents aient pu être causés par des apparitions surprenantes”. Les enquêtes visaient “premièrement à établir s’il y avait la moindre preuve d’une menace contre le Royaume-Uni, et deuxièmement d’identifier, si l’opportunité en était donnée, une technologie militaire pouvant présenter un intérêt”. En conclusion, le rapport suggère de ne plus obliger les services de renseignement militaire à examiner tous les signalements. Il recommande aussi aux pilotes de ne pas tenter d’intercepter un ovni. Le rapport, rédigé en 2000 et alors classé “UK eyes only” (“Yeux britanniques uniquement”), a été publié lundi sur l’internet en application d’une loi sur la liberté d’information.

Advertisements
This entry was posted in space, Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s