Espace – Troisième report pour Ariane 5

Reuters 10.03.06 | 00h50

Le lancement d’Ariane 5, qui devait décoller jeudi soir de la base équatoriale de Kourou en Guyane française, a été reporté pour la troisième fois, a indiqué Arianespace. La fusée européenne, dans sa version lourde “dix tonnes”, doit mettre sur orbite le satellite de communications militaires espagnol Spainsat et le satellite de télécommunications européen Hotbird 7A. Ce troisième report est dû à une pression trop basse dans la sphère d’hélium de l’étage supérieur cryotechnique, a expliqué à Kourou Jean-Yves Le Gall, le directeur général d’Arianespace, la société chargée des lancements. “En dépit de nos efforts, nous ne sommes pas arrivés à faire monter cette pression à la hauteur souhaitée”, a-t-il ajouté. L’hélium sert à pressuriser l’hydrogène et l’oxygène liquides qui alimentent un moteur de l’étage supérieur. “Nous allons continuer nos investigations et nous ferons un point vendredi”, a encore indiqué le directeur général d’Arianespace. De passage en Guyane, le ministre délégué à la Recherche François Goulard a estimé que le programme restait “sur une série de succès avec cinq lancements l’an dernier”. Prévu initialement jeudi soir à 19h06 heure locale (23h06 heure de Paris), ce troisième lancement avait d’abord été interrompu en raison d’un problème sur l’un des “ordinateurs sol” de l’ensemble de lancement. Programmé au départ le 21 février, ce 170e vol d’Ariane, et le 26e d’une Ariane 5, avait été reporté une première fois à la suite d’une anomalie sur la table de lancement, et une seconde fois en raison d'”un rouge satellite” puis de la “déconnexion d’une ligne de purge du système cryogénique entre le mât de la table de lancement et le lanceur”, selon Arianespace. La version dix tonnes d’Ariane 5, capable de mettre dix tonnes sur orbite de transfert géostationnaire, a été qualifiée l’an dernier avec deux lancements réussis.

Ariane: nouveau report d’un lancement de satellites
AFP 10.03.06 | 00h35

Le lancement de deux satellites européens de télécommunications, qui devaient être mis sur orbite jeudi soir depuis le centre spatial européen de Kourou (Guyane française), a été une nouvelle fois reporté, a indiqué Arianespace. Les satellites Spainsat, pour l’opérateur militaire espagnol Hisdesat, et Hot Bird 7A, pour l’opérateur européen Eutelsat, devaient être mis sur orbite par une fusée Ariane 5, la version lourde du lanceur, dont ce devait être le 26e tir et le premier de l’année. Le compte à rebours a été arrêté dans les dernières minutes précédant le lancement en raison d’une “indication de pression insuffisante” dans l’étage supérieur de la fusée, a indiqué Arianespace. L’équipe responsable du lancement n’étant pas parvenue à rétablir une pression acceptable, “décision a été prise d’arrêter l’opération” pour enquête, selon un communiqué du consortium européen. De plus amples informations devaient être communiquées vendredi matin. Le lancement de ces deux satellites avait déjà été reporté deux fois fin février à la suite d’une anomalie dans les équipements au sol du lanceur, puis pour des vérifications dans le circuit de télémesure. Un raccordement défectueux entre le lanceur et la table de lancement a été remplacé.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s