Galileo: le lancement du premier satellite repoussé au 28 décembre

AFP 17.12.05 | 15h04

Le lancement depuis le cosmodrome russe de Baïkonour du satellite européen devant tester les technologies de la future constellation Galileo est reporté du 26 au 28 décembre, a annoncé samedi l’agence spatiale russe, invoquant une demande de l’Agence spatiale européenne (Esa). “A la demande de son commanditaire, le lancement a été reporté du 26 au 28 décembre”, a déclaré le porte-parole de l’agence spatiale russe, Roskosmos, Viatcheslav Davidenko, cité par l’agence Itar-Tass. Fruit d’une initiative conjointe de l’Union européenne et de l’Esa, Galileo sera le premier système civil de navigation par satellites. Il sera à la fois complémentaire et concurrent des systèmes américain GPS et russe Glonass. “Le plan de préparation du lanceur Soyouz va être corrigé”, a ajouté le responsable russe, et “Roskosmos est totalement prêt à remplir les exigences” de repousser le lancement du satellite GIOVE-A, acronyme de “Galileo In-Orbit Validation Element” (Elément de validation en orbite de Galileo) depuis Baïkonour, au Kazakhstan. L’Esa explique sa volonté de reporter le lancement par “une anomalie sur le réseau de stations sol du satellite GIOVE-A constatée lors des préparatifs du lancement”, dans un communiqué sur son site. “La remise en configuration et les validations nécessaires conduisent actuellement à un retard d’au moins deux jours de ce lancement, normalement prévu le 26 décembre”, ajoute l’Agence spatiale européenne. Après le lancement de ce premier démonstrateur, qui doit être suivi par un second, GIOVE-B, Galileo prévoit le déploiement d’une mini-constellation de quatre satellites. A terme, le système sera formé de 30 satellites. L’arrivée de GIOVE-A en orbite doit sécuriser les droits de Galileo sur les fréquences que le consortium compte utiliser: Galileo doit envoyer un satellite actif en orbite avant juin 2006 sous peine de perdre ses droits. Ces délais très serrés, dus au retard pris par le projet, expliquent la décision de procéder à la construction en parallèle du démonstrateur GIOVE-B, pour pallier un éventuel échec du tir de décembre.

Advertisements
This entry was posted in launchers. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s