La Russie prête à continuer le projet de la navette Clipper sans l’ESA

AFP 06.12.05 | 15h34

La Russie continuera à développer sa navette spatiale Clipper malgré le refus de l’Agence spatiale européenne (ESA) de soutenir ce projet coûteux, a affirmé à l’AFP le porte-parole de l’Agence spatiale russe, Viatcheslav Davidenko. “Nous allons continuer à développer ce projet même si cela prendra probablement plus de temps sans l’aide européenne”, a affirmé M. Davidenko. Les ministres chargés de l’espace des 17 pays membres de l’ESA qui se sont réunis mardi à Berlin n’ont pas soutenu le projet russe d'”avion de l’espace” Clipper, qui aurait pu à terme desservir la Station spatiale internationale (ISS), même si la porte n’a pas été définitivement fermée, selon des sources proches des négociations. “Le projet de Clipper avait démarré comme un projet russe mais nous soutenons toujours l’idée d’une coopération internationale pour construire ce vaisseau et ne perdons pas espoir que l’ESA puisse y participer”, a souligné M. Davidenko. L’ESA n’a pas encore informé officiellement l’Agence spatiale russe de sa décision concernant le Clipper, a-t-il dit. Le futur vaisseau spatial russe Clipper est destiné à remplacer à terme les vaisseaux habités Soyouz qui assurent la relève des équipages russo-américains de l’ISS. Son premier vol était jusqu’à présent prévu en 2012. Le Clipper a la particularité d’être réutilisable et de pouvoir emporter six personnes à la différence des Soyouz, à trois places et non réutilisables. Le futur vaisseau sera plus confortable que le Soyouz et pourrait également effectuer des vols sur la Lune. La construction de Clipper qui n’existe aujourd’hui qu’en maquette devrait coûter près d’un milliard de dollars, selon les experts. Deux fois plus grand que le Soyouz avec un poids de 14,5 tonnes, ce vaisseau de nouvelle génération pourra acheminer sur l’ISS des cargaisons allant jusqu’à 700 kg. Il pourra rester attaché à la station pendant un an et servir ainsi de navette de sauvetage pour l’équipage de l’ISS, alors que la durée d’exploitation d’un Soyouz est limitée à six mois.

Advertisements
This entry was posted in launchers. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s