Merde à Kourou

Reprise de “Orbitales” de Stephan Barensky

Cette nuit, Ariane a décollé. Puisque je n’étais pas à Kourou, c’est que j’étais à Evry, au siège d’Arianespace, pour la traditionnelle vidéotransmission du lancement.

Je ne compte plus les lancements que j’ai vu depuis cette salle de presse, à tel point que je suis parfois les commentaires d’une oreille distraite. Pourtant, lorsque les dernières secondes s’égrènent avant le décollage, j’ai toujours un petit pincement au cœur. Cette nuit, je ne devais pas être le seul car à Kourou, le DDO (Directeur des Opérations), dans la salle Jupiter 2, s’est mélangé les pédales dans ses annonces et a étouffé un “merde” avant de rattraper son décompte.

Après ce que nous avons connu avec la voix cybernétique et trompeuse de Plesetsk, ce petit signe d’humanité a été d’un grand réconfort. Un être sensible et sensé était dans la boucle. D’ailleurs, ça ne trompe pas, le lancement qui a suivi a été parfait.

Advertisements
This entry was posted in ariane. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s